Tuto Beauté : Mon smoky eyes au crayon

smoky eyes au crayon

In extremis, mon ultime billet pour cette année, juste à temps pour le réveillon. Aujourd’hui je vous propose un smoky eyes au crayon.

Avant toute chose j’espère que cette dernière semaine de 2011 aura été l’occasion pour vous de merveilleux moments avec les gens que vous aimez. Ceci étant dit, on va pouvoir commencer. Il est question d’œil fumé intégralement au crayon, zéro poudre, zéro fard.

C’est la méthode maquillage que j’utilise lorsque je veux faire la fille archi pressée qui ne renonce pas. C’est assez ludique et facile à mettre en œuvre. Le résultat est intense niveau couleur mais tout en transparence comme un voile sur la peau. Je commence par préparer ma paupière avec la base pour fard à paupière d’Urban Decay que l’on ne présente plus. C’est un préalable indispensable pour éviter que le crayon ne file dans tous les coins.

Smoky eyes au crayon ? Facile, le tuto en images !

 

 

  1. Je trace une ligne épaisse autour de l’œil, bien au ras des cils avec mon crayon noir. Inutile de chercher la précision, à la fin tout doit se fondre.
  2. Il s’agit ensuite de délimiter toutes les zones au crayon selon les couleurs choisies. Pour ma part, du crayon blanc sous l’arcade et de l’argenté sur le coin interne (pour illuminer), du vert au centre de la paupière mobile, du bleu marine sur le coin externe. Bien sûr on peut moduler le rendu en changeant la configuration du truc. C’est selon les goûts, c’est nous les cheffes !
  3. Une fois les gribouillages bien en place, je floute le tout avec mon pinceau estompeur en partant de la valeur la plus claire (le blanc) à la plus foncée (le noir dans le creux et le coin externe de la paupière). Le mien c’est le 217 de chez M.A.C (si je devais en garder qu’un, ça serait celui-là, c’est mon amour).

Et voilà, le smoky eyes au crayon c’est déjà fini !

Si vous avez des astuces en rab’, je veux savoir !

Bisous + ♥

 

PS : Mon dessin du milieu c’est un peu n’importe quoi, on ne vois rien. Si un doute subsiste, demandez-moi.

 

Vous aimerez peut-être