_MG_5264Back in tracks avec une petite tarte de saison réalisée il y a… pfiooooou une éternité (février ?) !

La star du jour ? Une courge butternut bio offerte par ma maman qui en guise de bonjour me tend souvent des bras pleins de merveilleuses choses à manger, des aliments simples et naturels pour faire le plein d’énergie. Offrir de la nourriture brute, saine, pour vivifier les gens qu’on aime… peut-on faire preuve d’une attention plus délicate? Partager cette matière brute vectrice de vitalité c’est contribuer au bien être des gens qui nous sont chers, c’est offrir la vie. Que ce soit de la courge, du chou romanesco (oui on m’a déjà offert ça), du cacao cru, ou encore de délicieux avocats fraichement ramenés du Cameroun, je trouve ça hyper beau ! Et bien sûr l’analogie de ces petits morceaux de vie offerts prend encore plus de sens quand c’est Maman qui régale (parce que donner la vie toussa toussa).

Pour en revenir au sujet qui nous intéresse, le temps ayant fait son oeuvre, je n’ai malheureusement pas des souvenirs très exacts quant à la recette de cette tarte, j’y vais au feeling 90% du temps. Qu’à cela ne tienne ! Je vais m’appuyer sur ce que je fais habituellement dans le genre :

Pour l’appareil 

  •  la chair d’une demi courge butternut
  • le jus d’1/2 citron
  • 2 petites pommes golden
  •  environ 200ml de crème liquide d’amande
  •  4 c à s de fécule de maïs
  • 4 c à s de Rapadura ou Moscavado (sucre de canne complet)
  • arôme naturel de vanille ou les grains d’une gousse (j’utilise l’extrait aromatique biologique d’Aromazone)
  • graines de sésame noir

Pour la pâte

  • 200 grammes de farine de petit épeautre
  • 50 grammes de flocons d’avoine moulus (ou l’inverse; incertitude et confusion)
  •  2 cuillères à café de graines de lin dorées moulues (en règle générale j’évite formellement la cuisson de ces petites choses bourrées d’omega 3, la cuisson neutralise les composés cyanogènes toxiques des graines fraiches et c’est chouette, mais également les acides gras polyinsaturés #snif. Alors voilà je m’octroie quelques passe-droit en leur confiant ici une mission purement fonctionnelle : faire office de liant !)
  • 1 belle cuillerée à soupe de purée d’amande complète
  • 4 cuillères à soupe de Rapadura
  • 60 ml d’huile d’olive douce
  • cannelle cannelle cannelle cannelle cannelle cannelle, c’est suave, ça a du piquant, ça réchauffe et c’est tellemeeeeeent bon pour l’équilibre de notre être tout entier ! J’ADORE LA CANNELLE 
  •  le zeste de notre citron
  • un peu d’eau
  • 4 tours de moulin de sel rose de l’Himalaya (mes plus plates excuses pour l’unité de mesure cheloue, on fait comme on peut)
 Je ne sale quasiment pas ma nourriture mais le cas échéant je n’utilise que des sels complets, bruts et non raffinés, sans anti-agglomérants (E530, E535…). Du sel rose de l’Himalaya pour son « piquant », son fer, ses minéraux et oligoéléments mais aussi du sel noir d’Hawaï riche en charbon activé, du brut de Guérande pour les biscuits …

_MG_5259

PREPARATION

  1. Débiter la butternut en petits cubes ainsi que les pommes, arroser avec le jus de citron.
  2. Cuire à la vapeur (ou faire revenir) jusqu’à obtention d’une texture « compotée ».
  3. Mélanger à froid la crème liquide d’amande et la fécule.
  4. Ajouter le reste des ingrédients composant la garniture et faire réduire une quinzaine de minutes à feu moyen en remuant régulièrement. Mixer si besoin et réserver.
  5. Dans un saladier mélanger à la spatule la « farine » ainsi que les autres ingrédients
  6. Sabler à la main, ajouter l’eau (environ 60ml) et pétrir jusqu’à obtention d’une belle boule de pâte.
  7. Réserver au frais ½ heure au moins sous un torchon
  8. Abaisser la pâte et étaler dans un moule chemisé
  9. Piquer et faire cuire à blanc une dizaine de minutes dans un four préchauffé à 180°C (j’utilise des pois chiches en guise de billes de cuisson)
  10. Garnir, saupoudrer de graines de sésame noir et enfourner à nouveau une dizaine de minutes
  11. Kiffer jusqu’à la dernière miette.Voilà.

_MG_5249

 

Vous aimerez peut-être

%d blogueurs aiment cette page :