Fever

Pour me faire pardonner pour “Purple Rain” et parce qu’il fait froid, mettons nous la fièvre en chanson ! Pas de musique cette fois-ci parce que ma voix de contralto voulait pas se caser sur la bande-son. Je sais, j’en suis toujours à me cacher derrière des anicroches , ça ressemblerait presque à du handicap intentionnel… Chanter c’est un peu de nous qu’on laisse s’échapper par la grande porte, on est toujours un peu vulnérable dans ces moments là. De l’assurance, voilà ce qu’il me faut pour 2012.

Je vous embrasse.

 

Vous aimerez peut-être